Chénas, « lieu planté de chênes », la plus petite appellation du Beaujolais, s’étend sur les communes de Chénas et de La Chapelle-de-Guinchay de part et d’autre de la Mauvaise, épousant ses versants. Elle domine d’est en ouest l’aire de moulin-à-vent, face à la vallée de la Saône. Sur des coteaux granitiques, les sols très sableux, maigres, ne permettent qu’une production limitée mais d’une grande qualité. Moins connus que les moulin-à-vent, la plupart des chénas possèdent le corps et les qualités de leurs prestigieux voisins. Bénéficiant eux aussi d’une macération assez longue pour la région (de dix à douze jours) et parfois d’un élevage dans le chêne, ce sont des vins rouges charnus et chaleureux, qui peuvent vieillir.

 

 

CARACTÉRISTIQUES

 

Oeil : la cuvaison, souvent supérieure à dix jours, permet d’obtenir du gamay noir une couleur soutenue, rouge violacé, caractéristique des grands crus du Beaujolais. Au cours du vieillissement, la robe prend une nuance grenat profond.

Nez : le chénas présente des arômes fruités et floraux qu’accompagnent les parfums vanillés et épicés hérités des pièces de chêne. La rose et surtout la pivoine le caractérisent souvent au cours des premières années.

Bouche : l’attaque en bouche est nette, l’acidité peu marquée, et les tanins soutiennent sans le masquer le caractère charnu et fruité du chénas. Au cours du vieillissement, la note bourguignonne s’affirme réellement et permet d’apprécier un chénas racé jusqu’à huit ou dix ans.

Mets vins : saucisson chaud, volaille, petit salé, blanquette de veau

Chénas 2020 - 75 cl

9,00 €Prix